ANPE

Publié le par cuab34bfs

 « Le demandeur d’emploi n’est pas une marchandise »

ANPE en grève le jeudi 29 mars, rassemblement à 10h30, ANPE Opéra, 1rue de la République, Lyon 1er. Métro Hotel de Ville

Le demandeur d’emploi n’est pas une marchandise ANPE en grève

 

Juste avant les élections, le gouvernement veut faire passer un décret dont l’objectif est de privatiser l’ANPE

Ce texte prévoit entre autre la possibilité par l’ANPE de créer des filiales commerciales. Cela a pour conséquences :

-  Une différence de traitement suivant la situation administrative du chômeur et le traitement des chômeurs uniquement à partir d’une logique marchande.

Pour exemple, aujourd’hui uniquement 45% des demandeurs d’emploi sont indemnisés par les ASSEDICS, et ont donc accès aux services achetés par les ASSEDICS (formations, aide à la recherche.....) Demain vos droits dépendront
-  De votre résidence
-  De votre age
-  De votre mutuelle... De plus pour obtenir des "résultats de placement", une pression de plus en plus forte sera exercée sur les chômeurs pour qu’il acceptent n’importe quel emploi temps partiel, cdd, emploi sans lien avec leur qualification, leurs désirs...

-  Une facturation de services actuellement gratuits

Des expériences d’accompagnement des demandeurs d’emploi ont déjà eu lieu avec des opérateurs privés ( ADECCO, Ingéius). Les résultats obtenus (placement des demandeurs d’emplois) ont été plus faibles et ont un coût beaucoup plus élevé pour la collectivité
-  5000 euros par les opérateurs privés
-  700 euros par L’ANPE

-  L’accès aux offres d’emploi de plus en plus restreint

Aujourd’hui les offres d’emploi de l’ANPE ne sont consultables que sur Internet ou système informatique MADEO dans les agences. La suppression de l’affichage papier fragilise ou même réduit l’accès aux offres d’une partie du public (DE pas familiarisés avec l’outil informatique). Nous revendiquons la diffusion de toutes les offres (ce qui n’est pas le cas aujourd’hui). Demain, qu’en sera t-il ? les offres seront peut être réservées aux « publics suivis » par ces filiales .

- Mais surtout n’oublions pas,

Il n’y a pas de mauvais chômeurs

Il n’y a pas une ANPE inefficace

Mais bien un manque d’emploi en France

Seul un véritable service public de l’emploi peut garantir l’égalité de traitement et une véritable aide aux demandeurs d’emploi

 http://www.acrhone.lautre.net/article.php3?id_article=650

 

Publié dans unisavecbove34bfs

Commenter cet article