Nucléaire

Publié le par cuab34bfs

Un succès incontestable digne des plus grands rassemblements des années 70.

Mobilisation historique contre le nucléaire : 62 000 manifestants à travers toute la France

dimanche 18 mars 2007

 

Avec 40 000 manifestants à Rennes, 8 000 à Lyon, 5 000 à Toulouse, 5 000 à Strasbourg et 4 000 à Lille, ce sont au total 62 000 personnes qui ont manifesté ce samedi 17 mars à travers toute la France contre le réacteur EPR et pour des alternatives au nucléaire.

Le Réseau “Sortir du nucléaire” se félicite de cette mobilisation historique pour un autre avenir énergétique. Il demande aux candidats à l’élection présidentielle de s’engager à annuler la construction de tout projet de réacteur nucléaire EPR, à Flamanville en Normandie ou ailleurs.

Le nucléaire n’est pas une fatalité. Des alternatives énergétiques sont possibles : économies et efficacité énergétique, énergies renouvelables sont les seules solutions acceptables pour l’avenir. Elles sont beaucoup plus créatrices d’emploi que le nucléaire et plus sûres pour l’avenir.

Pour le Réseau “Sortir du nucléaire”, il est temps que la classe politique entende la voix d’une vaste majorité des français qui ne veut pas rester prisonnier d’un modèle nucléaire dépassé, centralisé et dangereux. Aujourd’hui, 59% des Français se prononcent en faveur d’une diminution du nucléaire en France (1). Il est temps que la volonté populaire soit respectée.

Avec le réacteur nucléaire EPR, c’est le renouvellement du parc nucléaire tout entier qui est en jeu avec des dizaines de nouveaux réacteurs. Si l’EPR est construit, il condamnera toute politique ambitieuse de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables pour les cent prochaines années !

Le premier réacteur EPR coûterait au minimum 3,3 milliards d’euros, payés directement par les consommateurs d’EDF. L’étude du cabinet d’étude d’experts indépendants “Les sept vents du Cotentin” montre que cette même somme permettrait de produire autant d’électricité à partir d’énergies renouvelables et de créer 15 fois plus d’emplois.

Pour le Réseau “Sortir du nucléaire”, les 62 000 manifestants ont clairement démontré qu’ils ne voulaient pas de relance du nucléaire en France. Ils doivent être entendus !

Contact presse : Stéphane Lhomme - 06 64 100 333 ou 04 78 28 29 22

(1) Grand sondage européen Eurobaromètre de février 2007 réalisé dans les 27 états de l’Union européenne et auprès de 26 000 personnes à télécharger ici : http://europa.eu.int/comm/public_opinion/archives/ebs/ebs_247_fr.pdf

(2) Voir sur : http://www.sortirdunucleaire.org


Publié dans unisavecbove34bfs

Commenter cet article